Parkinson : un Français récompensé par les Américains

Publié le 09/09/2014

«Un choc», «une consécration»: le neurochirurgien grenoblois Alim-Louis Benabid a fait part de sa fierté mardi après avoir été distingué par le prix Lasker, considéré comme le «Nobel américain», pour ses travaux novateurs sur la maladie de Parkinson. Le président François Hollande et la ministre de la Santé Marisol Touraine l'ont félicité, le premier estimant que ce prix reconnaissait «la qualité exceptionnelle du travail effectué» par le Pr Benabid et honorait «la recherche médicale française». Sur Twitter, le député (PS) de l'Isère Olivier Véran, qui a été son élève en fac de médecine, a salué «un grand homme, altruiste de surcroît».

M. Benabid, qui était dans la confidence depuis le mois de juin, recevra le prix de la prestigieuse Fondation américaine Lasker lors d'une cérémonie à New York le 19 septembre. Membre de l'Académie des Sciences, il partage ce prix de la recherche médicale avec le neurologue américain Mahlon DeLong pour leur mise au point de la technique dite de Stimulation cérébrale profonde (SCP).

Chef du service de neurochirurgie de l'hôpital universitaire de Grenoble de 1989 à 2004, M. Benabid a participé à la fondation du centre de recherche biomédicale Clinatec à Grenoble qui regroupe une centaine de chercheurs spécialisés dans les maladies neurodégénératives. En 2012, il a présidé le comité de soutien de l'actuelle secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso, alors candidate (PS) aux élections législatives à Grenoble.


Source : legeneraliste.fr