Virologie

PAPILLOMAVIRUS HUMAINS ET LÉSIONS PRÉCANCÉREUSES DU COL UTÉRIN  Abonné

Publié le 11/04/2019
Le rôle causal des HPV dans l’étiologie et la progression des lésions précancéreuses et des cancers invasifs du col utérin est bien établi. Si la plupart des HPV sont responsables de lésions cutanées et de muqueuses bénignes, certains parmi eux – dits HPV à haut risque – ont un rôle majeur dans la survenue du cancer du col.
HPV

HPV
Crédit photo : RAMON ANDRADE/SPL/PHANIE

Le cancer du col utérin est d’évolution lente. Son incidence et sa mortalité ont diminué pendant ces vingt dernières années grâce au dépistage cytologique et au traitement des lésions précancéreuses, associées à certains types de papillomavirus humains dits oncogènes qui peuvent être détectés par PCR ou hybridation moléculaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte