Palu : un plan  pour éliminer le moustique Anopheles brancoftii de Nouvelle Calédonie

Publié le 18/08/2017

Une espèce de moustiques vecteur de paludisme, Anopheles bancroftii, a été détectée en Nouvelle-Calédonie en juin, a annoncé jeudi le Dr Jean-Paul Grangeon, directeur adjoint de la DASS, lors d’une conférence de presse. Jusqu’alors inconnu en Nouvelle-Calédonie, l’anopheles est également vecteur de filariose lymphatique, une maladie tropicale parasitaire. Un autre type de moustique, Aedes scutellaris, vecteur de la dengue et d'autres arboviroses, lui aussi inédit dans l'archipel, a été trouvé une première fois en mars 2016, puis de nouveau en février 2017.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)