Ostéoporose : plaidoyer pour un dépistage plus systématique  Abonné

Par
Publié le 23/10/2020

À l’occasion de la Journée mondiale de l’ostéoporose, plusieurs rhumatologues et associations de patients ont appelé à systématiser la DMO chez les femmes autour de 60 ans.

En 2019, 671 929 densitométries osseuses ont été  prescrites, selon la Cnam.

En 2019, 671 929 densitométries osseuses ont été prescrites, selon la Cnam.
Crédit photo : BURGER/PHANIE

«Au même titre que la mammographie, l’ostéodensitométrie devrait être systématisée pour toutes les femmes après un certain âge, probablement une soixantaine d’années. » À l’occasion de la Journée mondiale de l’ostéoporose, qui s’est tenue le 20 octobre, plusieurs associations de patients et certains rhumatologues, dont le Pr Bernard Cortet, président du groupe de recherche et d’information sur les ostéoporoses (Grio), ont plaidé en faveur de la mise en place d’un dépistage plus large de l’ostéoporose fondé sur le recours à la densitométrie osseuse (DMO).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte