Rhumatologie

OSTÉOPOROSE : DU DIAGNOSTIC AU TRAITEMENT, SANS OUBLIER LA PRÉVENTION  Abonné

Publié le 25/01/2018
Les nouvelles recommandations du Groupe de recherche et d’information sur l’ostéoporose ont beaucoup simplifié les indications de traitement, notamment pour les patients à haut risque fracturaire. Des notions nouvelles sont à considérer : durée de traitement, fenêtre thérapeutique, voire planification de séquences thérapeutiques. Les stratégies non médicamenteuses sont à inclure dans le traitement. 
Osteodensitometrie

Osteodensitometrie
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

L’ostéoporose (OP) est une maladie diffuse du squelette, caractérisée par une masse osseuse faible et une détérioration de la micro-architecture de l’os conduisant à une fragilité osseuse accrue et à une augmentation secondaire du risque de fracture. Selon la définition de l’OMS, l’OP se caractérise par une densité osseuse inférieure à 2,5 écarts-types en dessous de la moyenne des adultes jeunes (T-Score).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte