Ostéoporose, attention aux « séquelles » du confinement  Abonné

Publié le 15/05/2020

Quel aura été l’impact du confinement chez les personnes atteintes d’ostéoporose ? « On manque de données actuellement mais la Société française de radiologie a lancé un appel d’offres pour rechercher les éventuelles conséquences, en termes de chutes et de fractures, des conditions de vie et de la baisse des prescriptions », indique le Pr Bernard Cortet (Lille). Le manque d’activité physique, d’exposition au soleil, une alimentation parfois déstructurée et d’éventuels arrêts de traitements font craindre une augmentation du risque fracturaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte