Étude

Opiacés à faible dose et BPCO, c’est possible  Abonné

Publié le 07/02/2014

Crédit photo : Chassenet/BSIP

Une étude publiée dans le BMJ montre qu’il est possible de prescrire en toute sécurité des faibles doses d’opiacés pour soulager une dyspnée réfractaire dans la BPCO. L’étude de cohorte a concerné le suivi sur 4 ans de plus de 2?000 patients récemment placés sous oxygénothérapie au long cours.

La prescription de faibles doses d’opiacés (≤ 30 mg d’équivalent morphine par jour) n’a pas augmenté le risque d’hospitalisation ni de décès. A ces doses, la dyspnée est améliorée en moyenne de 35% chez plus de 60% des patients.


Source : Le Généraliste: 2670