Vitamine D : attention aux surdosages avec les compléments alimentaires chez l'enfant  Abonné

Par
Publié le 27/01/2021
Pour supplémenter les enfants, l'Anses et l'ANSM recommandent de privilégier les médicaments

Pour supplémenter les enfants, l'Anses et l'ANSM recommandent de privilégier les médicaments
Crédit photo : APHP-COCHIN-VOISIN/PHANIE

Alors que des experts ont récemment proposé de supplémenter toute la population en vitamine D en prévention du covid-19, l’ANSM et l’Anses appellent à la vigilance quant à l’utilisation de compléments alimentaires enrichis en vitamine D, chez l'enfant. « Nous alertons les professionnels de santé et les parents sur le risque de surdosage associé à l’administration de compléments alimentaires à base de vitamin

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte