Rhume : les médicaments vasoconstricteurs dans le collimateur de l'ANSM et des Académies de médecine et de pharmacie  Abonné

Par
Publié le 27/10/2020
Femme enrhumée

Femme enrhumée
Crédit photo : SPL/PHANIE

Cet automne, à l’approche de la saison des rhumes et autres infections virales des voies aériennes supérieures, des institutions sanitaires, des sociétés savantes, voire des organismes dédiés à la défense des consommateurs se mobilisent pour mieux informer patients et professionnels de santé des risques liés à l’utilisation des décongestionnants nasaux contenant des vasoconstricteurs, dont certains sont disponibles sans ordonnance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte