Covid-19 : deux arrêtés ouvrent la voie à une utilisation en routine des tests antigéniques

Publié le 20/10/2020

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Le ministère de la Santé a ouvert la voie à un déploiement plus large des tests antigéniques au travers de deux arrêtés qui autorisent leur utilisation et leur remboursement par la Sécurité sociale sous condition pour des personnes présentant des symptômes.

Très attendus, ces tests, qui ne dispensent pas de réaliser des prélèvements naso-pharyngés mais qui permettent d’obtenir un résultat en moins de 30 minutes sans avoir forcément à passer par un laboratoire, pourraient renforcer un dispositif de dépistage massif mis à mal par des délais d’attente trop importants.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)