Cervicalgies : quelle place pour l'imagerie ?  Abonné

Par
Publié le 10/12/2020
Femme souffrant de douleurs cervicales

Femme souffrant de douleurs cervicales
Crédit photo : SPL/PHANIE

Afin de ne pas méconnaître une lésion sévère du rachis, tout en réduisant les expositions non justifiées aux radiations, la HAS vient de publier (conjointement avec le Conseil national professionnel de radiologie et imagerie médicale), un travail sur la pertinence des actes d’imagerie chez l’adulte en cas de cervicalgie. Alors que deux tiers des Français seraient concernés par ce type de douleur au cours de leur vie, le document invite à « ne pas recourir de façon systématique à l’imagerie. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte