Édito

Nouvelle vague

Publié le 26/06/2020

Le coronavirus ne prendra pas de vacances. Alors qu’elle n’est déconfinée que depuis un mois, la France se prépare déjà à affronter un retour de l’épidémie. Dans une nouvelle note, le conseil scientifique Covid-19 exprime sa peur d’une deuxième vague à l’automne. La circulation encore active du SARS-CoV-2 dans l’hémisphère Nord, mais aussi l’expérience des précédentes épidémies grippales – notamment celle de Hong Kong en 1968, qui avait tué en deux ans plus d’un million de personnes dans le monde – font craindre un rebond dans les prochains mois.

On observe déjà quelques signaux d’alerte. Une résurgence de cas est enregistrée en Chine, en Italie et au Portugal. L’Allemagne a décidé de reconfiner deux cantons, dans lesquels avaient été relevés deux importants foyers de contamination. Et la France, qui compte encore un bon nombre de clusters, ne devrait pas échapper à une recrudescence de cas.

Les autorités ne s’en cachent d’ailleurs pas. Dans un entretien dans nos colonnes, le Pr Geneviève Chêne, directrice de Santé publique France, souligne qu’il ne faut pas s’attendre à une extinction subite de l’épidémie. Elle précise cependant que notre pays est bien mieux préparé à affronter l’épidémie qu’il y a quelques mois. La France dispose dorénavant de moyens de protection plus adaptés – les masques FFP2 arrivent enfin. Elle est en mesure de tester plusieurs centaines de milliers de personnes chaque semaine et sait pouvoir disposer, si besoin, d’un parc plus important de lits de réanimation.

Depuis quelques mois, les médecins de ville ont investi la téléconsultation. Et les Français connaissent désormais les gestes barrières, qu’ils ont relativement bien adoptés. Malgré un petit essoufflement, ils continuent d’appliquer les mesures de distanciation. « En cas de reprise de l’épidémie de Covid-19, un des enjeux sera la (ré)adoption par la population des comportements de prévention », considère Santé publique France. Croisons les doigts pour que ce ne soit pas nécessaire et bel été à tous.

Christophe Gattuso, directeur de la rédaction

Source : Le Généraliste