Nouvel espoir pour la dystrophie musculaire de Duchenne

Publié le 03/01/2016
Des chercheurs sont parvenus pour la première fois à traiter une maladie héréditaire avec une technique d'édition génétique chez des souris de laboratoire, ouvrant potentiellement la voie à un traitement similaire chez les humains, selon les résultats préliminaires de ces travaux publiés jeudi dans la revue américaine Science. Trois groupes de recherche ont indépendamment pu restaurer les fonctions normales des muscles chez des rongeurs affectés par l'équivalent de la dystrophie musculaire de Duchenne.
 

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)