Pr Alfred Penfornis*

« Ne pas se focaliser sur les hypoglycémies sévères »  Abonné

Publié le 05/04/2013

La fréquence et l’impact considérables des hypoglycémies se précisent. Quelles en sont les implications pratiques ?

Pr Alfred Penfornis. Il faut que nous arrêtions de nous focaliser sur notre critère de sévérité des hypoglycémies et que nous interrogions systématiquement les patients sous insuline et insulinosécréteurs sur le fait qu’ils font ou non des hypoglycémies. Non pas uniquement du point de vue de la fréquence ou de la gravité, mais également du retentissement sur leur vie quotidienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte