Mortalité prématurée : la télé de nouveau au banc des accusés

Publié le 26/06/2014

Crédit photo : LEA PATERSON/SPL/PHANIE

Mauvaise nouvelle pour les accros du Mondial de football... Les adultes regardant la télévision trois heures par jour ou plus doubleraient leur risque de mort prématurée par rapport à ceux passant moins de temps devant le petit écran. Une nouvelle étude parue mercredi dans la revue de l'American Heart Association confirme, après d’autres recherches, le rôle néfaste du petit écran. "Nos résultats vont dans le même sens que ceux d'études précédentes indiquant un lien entre le temps passé à regarder la télévision et la mortalité", explique le Dr Miguel Martinez-Gonzalez, professeur de santé publique à l'Université de Navarre, à Pampelune en Espagne, principal auteur de ces travaux.

Ces chercheurs ont suivi 13.284 adultes espagnols en bonne santé, âgés en moyenne de 37 ans, pour déterminer le lien entre trois types de comportements sédentaires -télévision, ordinateur, conduite automobile- et le risque de mortalité de toutes causes. Curieusement, ils n’ont trouvé aucune corrélation significative entre le temps passé à utiliser un ordinateur ou à conduire une voiture et un risque accru de mortalité prématurée.


Source : legeneraliste.fr