Courrier des lecteurs

Monsieur 88%, le nouveau nom du médecin généraliste  Abonné

Publié le 27/05/2016

La Sécu pointe une nouvelle fois les généralistes comme étant les mauvais élèves du système de santé, à propos du dosage des PSA (1) chez les hommes de plus de 50 ans : « la quasi-totalité de ces examens (88 %) est prescrite par un médecin généraliste… et provoque de nombreuses complications irréversibles induites par des traitements inappropriés. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte