Diabétologie

Moins de diabète, mais plus de complications  Abonné

Publié le 12/06/2015

En dehors d’un sur-risque féminin de diabète de type 2 (DT2) spécifique à l’outre-mer, en métropole, « il y a plus d’hommes que de femmes atteints de DT2, constate Pr Agnès Hartemann (GH Pitié-Salpêtrière, Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte