Grossesses pathologiques

Mieux connaître le RCIU  Abonné

Publié le 04/10/2013
La fondation PremUp lance un grand programme de recherche afin de mieux connaître, dépister et traiter le retard de croissance in utero.

Le retard de croissance in utero (RCIU) est une des causes principales de grossesse pathologique. En effet, sur les 160 000 grossesses pathologiques en France (soit 19% des grossesses), il s’agit dans la moitié des cas d’un RCIU, défini par une croissance inférieure au 10e percentile. La pathologie est responsable d’un handicap sur deux de l’enfant à la naissance (intellectuel, pulmonaire, moteur ou métabolique), mais l’on sait aujourd’hui qu’elle peut également être à l’origine – à l’âge adulte – de pathologies chroniques telles que diabète, obésité, HTA...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte