Dr Dominique Martin, directeur général de l’ANSM

«Une pratique très française »  Abonné

Publié le 02/10/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le Généraliste En médecine générale, les prescriptions hors AMM représentent 20 % des prescriptions et, pour les spécialistes, 30 %. Ces chiffres recoupent-ils ceux dont dispose l’ANSM ?

Dr Dominique Martin Par hors AMM, il faut entendre toutes les prescriptions qui ne respectent pas les RCP. Ces chiffres sont à prendre avec beaucoup de précautions. Je ne suis pas sûr que l’on soit capable de mesurer le mésusage des médicaments car les gens ne vont pas déclarer facilement qu’ils effectuent des prescriptions hors AMM.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte