Trafic de médicaments et fausses ordonnances à Perpignan

Publié le 05/05/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Un sapeur-pompier des Pyrénées-Orientales, qui s'était présenté dans une pharmacie de Perpignan avec de fausses ordonnances en demandant près de 2 000 euros de médicaments (essentiellement des produits de substitution aux drogues), a été mis en examen dimanche mais laissé libre sous contrôle judiciaire.

L'homme de 31 ans, soupçonné d'escroquerie, a été interpellé vendredi après-midi par les policiers de la brigade anticriminalité alors qu'il revenait à la pharmacie après avoir passé commande. Selon les premiers éléments de l'enquête, les ordonnances, qui portaient la signature d’un médecin de Sète (Hérault) étaient fausses. En 2012, le pompier avait déjà été mis en cause, avec son épouse, dans une affaire d'escroquerie à la CPAM.


Source : legeneraliste.fr