Nouvelles pénuries de péni G, les dermatos s’inquiètent des conséquences pour le traitement de la syphilis

Par
Publié le 30/04/2021

Crédit photo : AMI IMAGES/SPL/PHANIE

Alors que la benzathine benzylpénicilline est à nouveau contingentée, la Société Française de Dermatologie (SFD) s’inquiète des conséquences potentielles de ces difficultés itératives sur le traitement de la syphilis et appelle les autorités à sécuriser davantage les approvisionnements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte