Pénuries de médicaments

Les patients s’impatientent  Abonné

Publié le 25/01/2019
Un Français sur quatre a déjà été confronté à une pénurie de médicaments, des vaccins pour le tiers, talonnés par les antihypertenseurs. 45% des sujets concernés ont reporté, modifié ou renoncé à leur traitement.
med

med
Crédit photo : GARO/PHANIE

Les pénuries de médicaments sont désormais récurrentes depuis deux ans, comme le pointait avec inquiétude à l’automne dernier le rapport de la mission d’information sénatoriale dédiée à ce sujet. En une décennie, le nombre de cas signalés s’est multiplié par dix : 530 en 2017, ce qui en fait une année record.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte