Dr Pascal Charbonnel*

« Il faut récompenser la vertu »  Abonné

Publié le 21/06/2013

« Pour favoriser le bon usage du médicament et la vigilance, il faut récompenser la vertu. On pourrait, par exemple, rémunérer les médecins ou leur permettre de faire davantage de formation s’ils s’engagent dans une démarche positive dans le sens de l’indépendance. De même, si on met en place des outils favorisant le bon usage du médicament avec un retour sur objectif via le ROSP, ça me paraîtrait de la bonne gestion.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte