Adénocarcinome rénal métastatique

Efficacité du cabozantinib, un récent anti-angiogénique  Abonné

Publié le 18/11/2016
cancer du rein

cancer du rein
Crédit photo : DEPT. OF CLINICAL RADIOLOGY, SALISBURY DISTRICT HOSPITAL/SPL/PHA

Les adénocarcinomes rénaux sont peu sensibles aux chimiothérapies et radiothérapie. Et nombre d’entre eux sont métastasés dès le diagnostic. Depuis plus de 10 ans, les thérapies ciblées, anti-VGEF tel le sunitinib (Sutent®) et anti-mTOR tel le temsirolimus (Torisel®) ont amélioré leur pronostic qui reste péjoratif. Une nouvelle thérapie ciblée anti-angiogénique pourrait ouvrir de nouvelles options chez les patients en échec, en première ligne, voire en association à l’immunothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte