Diabète : la HAS révise son jugement sur les gliflozines et s’interroge sur l’ouverture de la primoprescription aux généralistes  Abonné

Par
Publié le 17/12/2020

Crédit photo : GARO/PHANIE

Alors que les gliflozines sont encore peu implantées dans l’hexagone (seule la dapagliflozine est disponible en France depuis avril), la commission de la transparence de la Haute autorité de santé (HAS) vient de procéder à une nouvelle évaluation de la classe qui pourrait changer la donne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte