Boehringer prêt à payer le prix fort pour régler les plaintes contre Pradaxa

Publié le 28/05/2014

Le laboratoire allemand Boehringer Ingelheim veut s’éviter un long procès. Pour ce faire, le fabricant de Pradaxa a déclaré mercredi être prêt à payer 650 millions de dollars, soit environ 470 millions d'euros, pour solder les plaintes aux Etats-Unis contre le produit.

"Cet accord permet à Boehringer Ingelheim de se concentrer sur sa mission d'améliorer la vie des patients et d'éviter la distraction et l'incertitude générées par un long procès", explique, dans un communiqué, le laboratoire. 4000 plaintes environ ont été déposées contre Pradaxa, dont la mise en vente a été autorisée en octobre 2010 par la FDA, tout en relevant parmi les effets secondaires possibles des hémorragies graves.

Le laboratoire a toutefois tenu a rappeler que « les bénéfices et la sécurité de Pradaxa ont été confirmés dans de nombreux essais cliniques » et que la FDA a réaffirmé le rapport bénéfices-risques positif de ce traitement s'il est utilisé comme conseillé.

En France, des familles de personnes âgées décédées après avoir pris du Pradaxa avaient déposé à l'automne 2013 une plainte, qui a été classée sans suite en début d'année par le parquet de Paris.



Source : legeneraliste.fr