Thérapeutique

Amm pour un dérivé du cannabis

Publié le 09/01/2014

Crédit photo : MARK THOMAS/SPL/PHANIE

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient d’accorder au Sativex, ce 8 janvier 2014, une autorisation de mise sur le marché (AMM), a annoncé le ministère de la Santé. Ce médicament sera indiqué dans le traitement des douleurs et contractures sévères (spasticité) et résistantes aux autres traitements, chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP).

C’est donc le premier médicament dérivé du cannabis qui est autorisé sur le marché français, depuis que Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a ouvert la voie à la vente de médicaments contenant du cannabis, par un décret du 5 juin dernier

Le Sativex contient des extraits de plants de Cannabis sativa L. chimiquement et génétiquement caractérisés (Tetranabinex® et Nabidiolex®). Ses principaux ingrédients actifs sont le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD). Il s’administre en spray buccal.

Prescription encadrée

La prescription de Sativex sera très encadrée. Déjà, elle sera limitée aux patients atteints de SEP. Le traitement devra être initié par un neurologue et un réeducateur hospitalier et pour une durée maximale de 6 mois. Comme tout médicament stupéfiant, Sativex ne sera délivré pour 28 jours par le pharmacien de ville, et le renouvellement pourra être réalisé par le généraliste entre deux rendez vous hospitaliers.

Toutefois il faudra être encore patient avant de trouver les médicament dans les officines françaises : Selon le laboratoire Almirall qui le commercialise, Sativex ne sera disponible qu’en 2015, car il reste à fixer avec les autorités de santé françaises le prix du médicament et son remboursement.



Source : legeneraliste.fr