AMM européenne pour l’eskétamine  Abonné

Publié le 10/01/2020

La commission européenne a accordé une AMM à Spravato® (eskétamine, solution pour pulvérisation nasale) pour le traitement de l’épisode dépressif caractérisé résistant, en association avec un ISRS ou un IRSN. Cette décision est basée sur les données de plusieurs essais cliniques ayant montré qu’un traitement par Spravato® en sus d’un antidépresseur oral nouvellement instauré est associé à une réduction accrue des symptômes dépressifs par rapport à un placebo (+ antidépresseur oral). L’eskétamine est un antagoniste des récepteurs du N-methyl D-aspartate.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte