Médecin coordonnateur et MG : des rôles bien définis  Abonné

Publié le 11/11/2016

« Le rôle du médecin coordonnateur est de promouvoir les bonnes pratiques en respectant les prescriptions des médecins traitants », résume Odile Reynaud-Levy. Il doit aussi favoriser la mise en œuvre au sein de l’Ehpad d’initiatives permettant d’entretenir la mobilité et l’autonomie des sujets. Sans compter son rôle dans la formation des soignants. On peut souligner notamment  l’importance de faire participer les sujets à leur toilette Ce qui, du fait du caractère chronophage de cette activité, impose une organisation serrée des plannings de soins.

Échanges

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte