Malawi: le séropositif qui déflorait des mineures reste en prison

Publié le 06/08/2016
virus du Sida

virus du Sida
Crédit photo : CDC-GOLDSMITH/PHANIE

Un tribunal du Malawi a refusé vendredi la demande de libération sous caution d'Eric Aniva, un homme séropositif de 45 ans, accusé d'avoir été payé pour déflorer plus d'une centaine d'adolescentes dans le cadre de pratiques rituelles organisées par leurs parents. Aniva avait été arrêté fin juillet après avoir confessé dans une interview à la BBC avoir eu des rapports sexuels avec des jeunes filles, en échange de quatre à sept dollars réglé par leurs familles, et ce malgré sa séropositivité.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)