Phlébologie

Maladie thromboembolique veineuse  Abonné

Publié le 26/02/2010
Il est nécessaire de penser au risque thromboembolique et de l’évaluer chez tout patient en médecine de ville, de plus de 40 ans, ayant une affection médicale aiguë nécessitant un alitement de plus de trois jours.

La maladie thromboembolique veineuse (MTEV), qui comprend la thrombose veineuse profonde (TVP) et l’embolie pulmonaire (EP), est fréquente, potentiellement mortelle et de diagnostic difficile. C’est une urgence thérapeutique. On estime en France que l’embolie pulmonaire est responsable chaque année de 5 à 10 000 décès. L’incidence de la MTEV augmente avec l’âge dans les deux sexes, ainsi avec le vieillissement de la population, le nombre absolu des MTEV augmentera dans les prochaines années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte