Maladie thrombo-embolique veineuse et voyage en avion  Abonné

Publié le 26/02/2010

Différentes études prospectives montrent qu’il existe un lien probable entre voyage en avion long courrier et survenue d’une embolie pulmonaire (EP). Dans une étude (3) réalisée à l’aéroport Charles de Gaulle, l’incidence de l’EP est de 0,41 par million de passager transporté. Lorsque la distance du vol est inférieure à 5000 km l’incidence est de 0,01 par million de passager et de 1,5 lorsque la distance parcourue est supérieure à 5000 km. La conférence d’experts « Voyages en avion et maladie respiratoires » (4)

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte