Cardiologie

Maladie coronarienne : aucun marqueur en ville  Abonné

Publié le 08/10/2010
Du dosage des CPK-MB à celui de la troponine en passant par la LDH, quel(s) marqueur(s) ont fait leurs preuves en ambulatoire dans la maladie coronarienne ? Réponse de la HAS (1).

À la demande de la CNAMTS, la HAS s'est penchée sur le thème de la stratégie de prescription des marqueurs cardiaques dans les différentes pathologies cardiaques, et notamment dans les domaines de la maladie coronarienne et de l'insuffisance cardiaque en ambulatoire. Les données de l’Assurance-maladie permettent en effet de suspecter un usage trop important des marqueurs usuels, à savoir la LDH, la CPK totale, l’ASAT, la troponine, la myoglobine, la CK-MB, le BNP et le NT-proBNP. La CRP ultrasensible a été incluse en plus des marqueurs cardiaques usuels (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte