113e congrès de l’Association française d’urologie

L’urologie à la croisée des autres disciplines Abonné

Publié le 06/12/2019
L’urologie à la croisée des autres disciplines

Lithiase
SPL/PHANIE

Malabsorption post chirurgie bariatrique, maladie de Parkinson, endométriose, prolapsus génitaux, etc. Parce que les troubles urinaires peuvent relever de pathologies très variées, l’urologie flirte de plus en plus avec d’autres spécialités. Une tendance forte lors du 113e congrès de l’Association française d’urologie (Paris, 20-23 novembre 2019).

La chirurgie bariatrique, pourvoyeuse de lithiase urinaire Sur les 50 000 interventions de chirurgie bariatrique annuelles réalisées en France ces dernières années, la gastrectomie longitudinale (sleeve gastrectomie), opération restrictive, l’emporte en termes de volume (68 %). Mais la dérivation en Y (28 % des interventions) et la dérivation biliopancréatique sont encore pratiquées. Or, ces interventions malabsorptives doublent le risque lithiasique. Ces calculs apparaissent 18 à 42 mois après l’intervention, dus à une réduction de la diurèse (- 330 ml en moyenne par 24 h), de…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte