L’OMS mobilise contre Dengue et Chikungunya en Amérique Latine

Publié le 11/09/2014

L'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS), branche régionale de l'OMS, a appelé mercredi les pays d'Amérique latine à redoubler d'efforts pour lutter contre la dengue et la fièvre chikungunya, au moment où l'épidémie d'Ebola décime l'Afrique de l'Ouest. Pour la seule année 2014 "près de 850.000 cas de dengue ont été enregistrés sur tout le continent américain et plus de 470 personnes en sont mortes", rappelle l'OPS. Concernant la fièvre chikungunya, "depuis la confirmation de la transmission autochtone de la maladie en décembre de l'année dernière jusqu'au 5 septembre de cette année, quelque 650.000 cas et 37 décès liés à cette maladie ont été recensés", ajoute l'OPS.

Dans ce contexte, l'OPS appelle tous les pays de la région "dans lesquels est présent le moustique qui transmet la dengue et le chikungunya à redoubler d'efforts pour réduire la présence de ce vecteur". Les maladies contagieuses de la dengue et du chikungunya sont dues à des virus transmis par un moustique du genre Aedes aegypti, présent dans tous les pays du continent américain. Les seuls Etats qui, pour l'heure, n'ont enregistré aucun cas de dengue sont le Canada, le Chili continental et l'Uruguay. Le premier cas de fièvre chikungunya en Amérique latine a été confirmé en décembre 2013. La directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, avait indiqué en juillet que la situation épidémiologique du chikungunya en Amérique latine était "vraiment sérieuse".

source AFP


Source : legeneraliste.fr