L’INSERM a 50 ans et s’apprête à changer de patron

Publié le 29/03/2014

Crédit photo : BURGER/PHANIE

L'Inserm fêtera à partir d’avril ses 50 ans d'existence. Fondé en 1964, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) s'affiche aujourd'hui comme "première institution européenne de recherche publique biomédicale", avec un budget de 954 millions d'euros, 13.500 chercheurs ou techniciens dans 289 laboratoires (chiffres 2012).

Pour fêter ce demi-siècle, la direction de l'Inserm organise un colloque à la Sorbonne, le 3 avril, pour parler du futur. Maladies émergentes, défis sanitaires et "nouvelles frontières" de la recherche médicale seront au programme. Fâchés d'avoir été écartés du rendez-vous, les syndicats invitent à leur propre colloque, le 2 avril à Jussieu, pour dénoncer des "conditions de travail dégradées" et "l'explosion de la précarité" chez des chercheurs de plus en plus souvent en CDD.

Les célébrations des 50 ans de l'Inserm prévoient par ailleurs une série de rencontres entre chercheurs et associations de malades dans une "démarche d'ouverture" vers des associations qui ont pris une place prépondérante dans le financement et l'animation de la recherche en santé. Plus classiquement, une journée portes-ouvertes sera organisée pour les scolaires dans 50 laboratoires, le 16 mai, dix mini-bus "Science tour" sillonneront la France pour initier aux sciences de la vie, tandis qu'une animation, "Virus Attack" en partenariat avec l'Inserm, démarre au Futuroscope de Poitiers.

Cet anniversaire coincide avec la fin du mandat de André Syrota, 67 ans, médecin biophysicien qui est la tête de l'Inserm depuis 2007. Le processus de sélection d'un successeur parmi les six candidats qui ont répondu à l'appel à candidature est "en cours", indique le ministère de la Santé.


Source : legeneraliste.fr