L’HYPERCHOLESTÉROLÉMIE FAMILIALE  Abonné

Publié le 12/09/2014

L’hypercholestérolémie familiale est la plus fréquente des formes monogéniques héréditaires d’hypercholestérolémie. Transmise sur le mode dominant, elle est due à une mutation sur le gène des récepteurs des particules LDL. Il s’agit d’un trouble fréquent dont la prévalence à l’état hétérozygote est estimée à 1/500, ce qui la situe comme la plus fréquente des maladies héréditaires du métabolisme dans les pays développés [5].

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte