Pédiatrie

L’EVOLUTION DES PRÉMATURÉS  Abonné

Publié le 09/03/2012

Une fois passée la période néonatale, le généraliste peut être amené à suivre des enfants nés prématurément. La surveillance concerne principalement la croissance staturo-pondérale ainsi que l'évolution neurosensorielle et respiratoire.

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Une naissance est prématurée si elle a lieu avant 37 semaines d'aménorrhée (SA) révolues. La prématurité est dite moyenne si la naissance survient entre 33 SA révolues et 36 SA + 6 jours, et l'on parle de grande prématurité entre 28 SA et 32 SA + 6 jours, et d'extrême prématurité avant 28 SA. Ces deux derniers groupes représentent respectivement 10 % et 5 % des naissances prématurées (1). Environ 10 000 grands prématurés naissent chaque année en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte