En direct du Congrès IAS

L’Europe de l’Est et l’Asie Centrale recalés de la lutte anti-Sida

Publié le 26/07/2017
.

.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Le dernier rapport Onusida a apporté des données très encourageantes aussi bien sur l’accès au traitement que sur la baisse de la mortalité et des nouveaux cas dans le monde. Ainsi le nombre de nouvelles infections a diminué de 30 % depuis 2010 en Afrique de l’Est et Afrique Australe, et même de 40 % au Malawi, au Mozambique, en Ouganda et au Zimbabwe. Au niveau mondial, 70 % des personnes infectées connaissent leur statut sérologique, 77 % ont accès au traitement antirétroviral et, parmi eux, 82 % ont une charge virale indétectable.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)