Les traitements de première intention en question  Abonné

Par
Publié le 04/10/2019

Cette année encore, les inhibiteurs du cotransporteur 2 sodium-glucose (iSGLT2) étaient à l’honneur lors du congrès européen de diabétologie, avec la présentation de plusieurs études confirmant leurs bénéfices cardiaques et rénaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte