LES THÉRAPEUTIQUES ENCORE A L’ETUDE  Abonné

Publié le 12/03/2010

Ces techniques ne sont pas encore d’usage courant même dans les pays les plus développés.

-› Les anti-progestérones (appelés aussi Modulateurs Sélectifs des Récepteurs de la Progestérone). Certaines molécules (ex : l’asoprisnil) qui ne suppriment pas l’action de la progestérone sur l’endomètre, ont eu des effets très bénéfiques sur les fibromes.

-› L’occlusion des artères utérines, soit par laparoscopie (nécessité d’une anesthésie) soit transvaginale guidée par le doppler. On conçoit l’importance de l’expérience des opérateurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte