Rhumatismes inflammatoires

Les spondyloarthrites comblent leur retard Abonné

Publié le 08/09/2017
Les spondyloarthrites comblent leur retard

Les spondyloarthrites comblent leur retard

Parent pauvre des rhumatismes inflammatoires depuis des années, les spondyloarthtrites sortent de l'ombre avec l'espoir de nouveaux traitements et des objectifs thérapeutiques plus ambitieux.

La notion de spondyloarthrite (SA) regroupe un certain nombre de pathologies liées par des traits communs immunologiques, génétiques, cliniques et radiologiques, essentiellement la spondylarthrite ankylosante (SpA), à prédominance axiale (axSpA) ou périphérique (pSpA), et le psoriasis articulaire (PsA). Si leur prise en charge semblait s’être quelque peu effacée derrière les avancées spectaculaires dans la polyarthrite rhumatoïde (PR), les progrès thérapeutiques les ramènent sur le devant de la scène avec la nécessité de mieux préciser les stratégies. Début 2017, l’ASAS (Assessment of…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte