Dermatologie

Les solutions Urgo pour les plaies chroniques  Abonné

Publié le 26/06/2015

Crédit photo : SCIENCE SOURCE/PHANIE

Une plaie aiguë cicatrise en plusieurs étapes : celle de l’hémostase et de la défense antibactérienne, puis de la phase inflammatoire de détersion, celle de bourgeonnement, d’épithélialisation puis celle du remodelage cutané qui peut durer des semaines et des mois. La plaie chronique, elle, est caractérisée par une inflammation tissulaire persistante qui retarde le processus de cicatrisation. Parmi les facteurs en cause, la présence excessive de métallo-protéases matricielles (MMPs) au sein de la plaie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte