Neurologie

LES SIGNES NON MOTEURS DE LA MALADIE DE PARKINSON  Abonné

Publié le 18/02/2011
Associés à la triade motrice de la maladie de Parkinson (tremblement, akinésie, hypertonie), les signes non moteurs liés à la maladie, d’une très grande variabilité entre les patients, sont multiples et ils « empoisonnent » la vie des parkinsoniens.

La maladie de Parkinson (MP) n’est pas une pathologie uniquement motrice, c’est aussi une maladie neuropsychiatrique. Elle doit être considérée comme une maladie systémique. Aussi, il importe d’être vigilant sur toutes ses manifestations autres que motrices qui peuvent être prises efficacement en charge, même si les traitements spécifiques ne sont pas encore assez nombreux. Ces manifestations surviennent de façon concomitante ou indépendante des fluctuations motrices au cours de l’évolution de la MP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte