Eular 2016

Les rhumatologues européens au chevet de la main Abonné

Publié le 09/09/2016
Les rhumatologues européens au chevet de la main

Ouverture
ZEPHYR/SPL/PHANIE

Arthrose digitale ou syndrome de Raynaud, la main était cette année au cœur du congrès européen de rhumatologie. Une édition 2016 marquée également par une forte connotation de médecine interne.

Une fois n’est pas coutume, cette année, lors du Congrès européen de rhumatologie (Eular, Londres, 8-11 juin) l’arthrose a volé la vedette aux rhumatismes inflammatoires avec, notamment, de nombreuses communications sur l’arthrose digitale. La main est une des localisations les plus fréquentes de l’arthrose, mais son incidence varie dans les études de 18 à 62 % selon l’âge des patients, les critères cliniques, biologiques et radiologiques et le nombre d’articulations atteintes retenus pour le diagnostic. « Bien que l’impotence fonctionnelle et la douleur qu’elle provoque…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte