Allergologie

LES RHINITES ALLERGIQUES ET LEURS COMORBIDITÉS  Abonné

Publié le 06/04/2017
Peu de chances qu'une manifestation allergique soit isolée. La rhinite allergique est un symptôme tardif. Dermatite atopique, allergie alimentaire et asthme la précèdent généralement. C'est la fameuse « marche atopique ».

Crédit photo : SPL/PHANIE

Les acariens et les pollens sont les allergènes en cause dans la majorité des rhinites allergiques (RA), mais ils sont loin d’être les seuls. D’autres allergènes sont souvent impliqués, seuls ou en association avec les acariens et/ou les pollens : spores de moisissures, blattes, phanères de chat et de chien, allergènes des petits animaux de compagnie, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte