3 questions au Pr Bertrand Dautzenberg*

« Les recos ne vont pas assez loin »  Abonné

Publié le 24/01/2014

Crédit photo : dr

Le Généraliste. Vous faisiez partie du groupe de relecture des nouvelles guidelines de la HAS sur le sevrage tabagique mais au final vous n’avez pas souhaité les endosser. Pourquoi cette réserve ?

Pr Bertrand Dauzenberg. L’HAS, du fait de ses procédures sur les liens d’intérêt, a exclu les experts du tabagisme de ses groupes de travail (7 médecins – non tabacologues – sur 21 experts pour juger des médicaments !). Les relecteurs-experts du tabagisme ont conduit à des corrections considérables mais toutes n’ont pas été prises en compte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte