Rhumatologie

Les récentes indications de la viscosupplémentation  Abonné

Publié le 23/01/2009

L’acide hyaluronique injecté dans les articulations arthrosiques fait maintenant partie de l’arsenal thérapeutique du rhumatologue. Ses indications, précédemment limitées à la gonarthrose, s'étendent aux hanches, épaules, chevilles et pouce.

Les indications de l’acide hyaluronique (AH) injecté dans les articulations arthrosiques, précédemment limitées à la gonarthrose, ne cessent de s'étendre à d'autres articulations. La « mauvaise réputation » des corticoïdes intra-articulaires, l’engouement du public pour un produit « naturel » contribuent aux succès de cette classe thérapeutique. Les injections à visée de viscosupplémentation s’adressent à des arthroses peu évoluées : genoux, hanches, épaules, chevilles, rhizarthrose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte