Pédiatrie

LES PLEURS EXCESSIFS CHEZ LE NOURRISSON  Abonné

Publié le 18/11/2011

Les pleurs excessifs ou considérés comme tels sont qualifiés de coliques. Des moyens existent, essentiellement d’ordre psycho-affectifs. Il importe de soutenir les parents pour ne pas laisser s’installer des interactions négatives avec l’enfant.

Ce jeune couple est désemparé : Eliot, leur bébé de 7 semaines, pleure plusieurs heures par jour, surtout le soir et ils ne comprennent pas leurs difficultés à le calmer. L’enfant prend bien ses biberons, a un transit régulier, sa croissance est satisfaisante, son examen clinique normal.

 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte