Vaccins, tests diagnostiques, moustiques transgéniques...

Les pistes de l'OMS pour combattre Zika

Publié le 12/02/2016
.

.
Crédit photo : CDC/PHANIE

On saura d'ici quelques semaines si le lien suspecté entre le virus Zika et les microcéphalies et le syndrome Guillain-Barré est confirmé ou pas. Lors d'une conférence de presse, la sous-directrice de l'OMS, le Dr. Marie-Paule Kieny, a expliqué que les experts devraient avoir encore besoin de quatre à huit semaines pour établir le rôle joué par le virus Zika dans l'apparition de ces complications. Mais "le lien est hautement probable", selon elle.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)